De l’humour et une forte mobilisation pour expliquer au gouvernement les risques du projet de loi Sapin…

Avec le soutien des artisans de Bretagne et partout en France, le réseau UPA (CAPEB, CNAMS , CGAD) a pris le parti de jouer la carte de l’humour pour expliquer au gouvernement les risques du projet de loi Sapin. L’UPA a donc créé 6 éditions de « Ma Box Loi Sapin » afin de prouver au gouvernement que devenir artisan est loin d’être un jeu d’enfant !

La campagne est un vrai succès ! – www.maboxloisapin.fr puisque l’UPA a obtenu gain de cause.

Le 9 juin, les députés ont adopté un amendement présenté par la présidente des affaires économiques supprimant l'alinéa 8 de l'article 43 de la loi Sapin II.

Les qualifications nécessaires à l’exercice d’un métier de l’artisanat ne seront donc pas remises en cause. L’UPA se félicite de la sagesse des Parlementaires bretons de tous bords qui ont entendu le message porté par les 64 000 entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité de Bretagne

L’artisanat continuera à former des milliers de jeunes, à offrir des centaines de milliers d’emplois et à créer des centaines de milliers d’entreprises pérennes, tout en conservant un haut niveau d’exigence de qualifications.

Ne nous y trompons pas : c’est justement grâce à ce niveau d’exigence et à ce savoir-faire que nos métiers et nos productions nous sont enviés dans le monde entier.

Il s’agit désormais, comme le souhaite le gouvernement, de former le plus massivement possible des jeunes par la voie de l’apprentissage. Grâce à cette voie royale pour l’emploi, une partie de la jeunesse de notre pays sera en capacité d’acquérir des compétences professionnelles, et ainsi de s’insérer facilement dans la vie active.

Voir toutes les actus

Toutes les actualités

Actualités de l'U2P...

La Brève n°451

01 décembre 2022 | National

La Brève N°450

15 novembre 2022 | National

La Brève N°449

01 novembre 2022 | National

Crise énergétique

12 octobre 2022 | National