« Tout le monde adore les artisans, on forme les ¾ des jeunes apprentis français. On nous écoute mais on ne nous entend pas. »

C’est un véritable Tour de France qu’a entamé le bureau national de l’UPA avec une halte à Rennes le 09 Mai dernier. À chaque étape, les objectifs sont identiques : préparer l’échéance essentielle que constituent les élections aux Chambres de métiers et de l’artisanat et dénoncer devant un parterre de journalistes les deux menaces majeures qui pèsent sur l’artisanat et le commerce de proximité. L’UPA est en effet parti « en guerre » pour défendre la place des TPE-PME, et contre la dévalorisation des métiers de l’artisanat. Depuis quelques semaines, l’UPA, l’UNAPL et l’UDES ont lancé une mobilisation contre la loi El Khomri, et notamment son article 19 visant à modifier les critères de mesure de la représentativité patronale. Campagne qui a porté ses fruits jusqu’au prix d’un combat acharné, cette menace a été écartée. Les dirigeants de l’UPA ont également dénoncé avec vigueur certaines dispositions du projet de loi Sapin II. En effet trois risques de remise en cause des fondements de l’artisanat apparaissent dans le texte : l’abaissement des niveaux de qualification, la dispense du stage préalable à la création d’entreprise, et le doublement des seuils de chiffre d’affaires pour les microentreprises.

Au-delà des rendez-vous avec les médias, ce tour de France a pour but de présenter les axes de campagne de l’UPA en vue des élections aux CMA d’octobre 2016 qui aura pour slogan :

« L’artisanat c’est nous ! Votez UPA ».

Voir toutes les actus

Toutes les actualités

Actualités de l'U2P...

La Brève n°451

01 décembre 2022 | National

La Brève N°450

15 novembre 2022 | National

La Brève N°449

01 novembre 2022 | National

Crise énergétique

12 octobre 2022 | National