Devenir artisan ne nécessiterait pas de qualification ? L’UPA, organisation représentative des entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité, a décidé de prendre au mot le gouvernement et de montrer l’absurdité de l’article 43 du projet de loi Sapin 2 qui envisage de supprimer l’obligation de détenir une qualification professionnelle pour exercer de nombreux métiers de l’artisanat.

L’UPA veut alerter les Français sur les dangers du projet de loi pour le consommateur et dénoncer le mépris manifesté à l’égard des 400 000 jeunes qui misent actuellement sur l’apprentissage pour apprendre un métier qualifié et s’assurer un avenir. La mobilisation s’appuie sur le slogan « Avec #LoiSapin2, imaginez l’artisanat de demain » et sur le site www.maboxloisapin.fr.

En parallèle, six ministres-phares du gouvernement ont reçu le 26 mai un cadeau à leur ministère une « Ma Box Loi Sapin 2 » pour les préparer à leur future reconversion à un métier de l’artisanat. Il s’agit de Manuel Valls, Ségolène Royal, Najat Vallaud Belkacem, Michel Sapin, Myriam El Khomri et Emmanuel Macron.

 

LES RÉSULTATS DE NOTRE MOBILISATION

Le 9 juin 2016, les députés ont adopté un amendement présenté par la présidente de la commission des affaires économiques supprimant l’alinéa 8 de l’article 43 de la loi Sapin II.

Grâce à l’action de l’UPA, soutenue par des parlementaires de tous bords politiques, les qualifications artisanales sont préservées.

Voir toutes les actus

Toutes les actualités

Actualités de l'U2P...

La Brève n°451

01 décembre 2022 | National

La Brève N°450

15 novembre 2022 | National

La Brève N°449

01 novembre 2022 | National

Crise énergétique

12 octobre 2022 | National